Indemnité de rupture conventionnelle et allocations chômage

Rupture conventionnelle CDI

La rupture conventionnelle vous permettra de toucher le chômage ainsi qu'une indemnité de rupture qui sera versée par l'employeur et qui est au moins équivalente à l'indemnité de licenciement. Il faut bien respecter la procédure pour pouvoir percevoir les allocations chômage et l'indemnité spécifique de rupture conventionnelle. Les parties (l'employeur et le salarié en contrat à durée indéterminée) doivent donc se rencontrer pour mettre en place la procédure, se mettre d'accord sur l'indemnité de rupture conventionnelle, prévoir le délai de rupture du contrat de travail et prépare l'homologation de la convention.

Les entretiens de la rupture conventionnelle

Vous devez préparer votre demande pour amener votre employeur à accepter la rupture conventionnelle. Vous pouvez lui montrer les avantages qu'il aura à vous laisser partir : il retrouvera une personne plus motivée, il pourra peut-être abaisser ses charges de salaire... Au cours des entretiens, vous pouvez aussi vous faire assister afin d'être certain qu'on ne vous oblige pas à accepter par exemple d'abandonner vos congés payés.

Le délai entre le premier entretien et la rupture du contrat de travail est variable et si le contrat de travail doit se poursuivre, cela peut aussi être l'occasion de se servir de ses heures de DIF pour faire une formation. Vous serez ainsi mieux armés pour un nouvel emploi.

La rupture conventionnelle :